Savoir Manger

 

 

 

Les 9 principes du Savoir manger :

 

- la modération 

- la mastication 

- avoir faim

- la régularité

- concentration et conscience

- l'humeur 

- le massage

- la marche

- le plaisir

 

 

Le diététique chinoise est issue de milliers d'années d'expérience. Elle repose sur le savoir des sages chinois, acquit en observant la nature. C'est ainsi que sont nées les théories du Yin et du Yang ( article Yin & Yang) , ainsi que celle du Wuxing (article Wuxing) et les principes philosophiques taoïstes.
La légende raconte que les pères du Tao avaient une seule et unique obssession : l'immortalité.

La diététique chinoise a été l'une des techniques utilisées pour atteindre cet objectif.

Du coup, les chinois ont appris à distinguer au fil du temps, les propriétés des aliments en fonction des théories suivantes : celle du Yin et du Yang et celle du Wuxing (nature, goût, rapport de tel aliment avec tel organe, propriété asséchante ou humidifiante...) 

Il ont pu acquérir une certaine expérience, de ce fait la diététique chinoise s'est dirigée vers deux types de voies : l'une tout d'abord préventive et l'autre curative.


 

Il est compliqué de définir en quelques mots les avantages et les bénéfices des principes du "savoir manger" issue de la diététique chinoise. Nous allons à présent vous expliquer en quoi consiste les 9 grandes principes du "savoir manger" en médecine chinoise : 

 

 

1- La modération : 

 

Tout excès alimentaire n'est pas bon pour la santé de l'être humain. Il est très important de pas passer en dehors des limites de ses capacités digestives. La nourriture permet souvent de combler un manque affectif, c'est du coup la cause de multiples désordres comme par exemple la prise de poid, l'obésité ou autres troubles digestifs... Cela peut ensuite également, entraîner un sentiment de culpabilité. Il ne faut pas remplir de manière excessive son estomac, pendant les repas il faut se laisser une place vide.

 

 

2- La mastication : 

 

Il faut bien penser à manger lentement, en mastiquant comme il faut, voici là l'un des éléments fondamentals du savoir manger. Le fait de bien mastiquer donne la possibilité d'économiser son feu digestif et du coup simplifie de manière significative la digestion des aliments. 

 

 

3- Avoir faim : 

 

Il faut manger uniquement lorsqu'on a faim et avoir bien digéré le repas précédent. Une vraie faim signifie en médecine chinoise, que le feu digestif est prêt à recevoir à nouveau de la nourriture dans l'estomac. La plupart du temps, notre envie de manger, grignoter ou autre, ne résulte pas d'une vraie faim mais appartient plus au côté psychologique. Il y a beaucoup de gens qui mangent sans avoir réellement faim. Cela conduit souvent à une stagnation des aliments dans l'estomac ou alors à une chaleur à l'intérieur de cet organe, ce qui est à l'origine de bons nombres de maladies.

 

 

4- La régularité : 

 

Si vous avez des repas réguliers, l'intégralité du système de digestion est en capacité d'accueillir la nourriture dans de bonnes conditions. Cela engendre une meilleure digestion et donc contribue à la bonne santé de l'être humain. Effectivement, prendre une habitude est quelque chose de reposant alors que l'adaptation est fatiguante... 

La nature mais aussi l'être humain ne peut avoir un fonctionnement correct que s'il est basé sur des rythmes, des cycles...

 

 

5- Concentration et conscience :

 

Si nous concentrons nos repas, sur les odeurs, les saveurs, cela favorise la digestion de la nourriture. Tout cela stimule le bon fonctionnement de notre système digestif. 

La notion de conscience de ce que l'on fait est très importante, plus nous avons conscience de se qu'il se passe dans notre corp, plus celui ci fonctionne correctement et plus la psychologie est active...

 

 

6- L'humeur : 

 

Un repas doit être pris dans la détente, l'univers dans lequel où on mange est primordial. Il ne doit y avoir ni rancoeur, ni colère ou rires exagérés...

Attention ! Cela ne veut pas dire que vous devez éviter les repas entre amis ou la bonne humeur et la joie sont de mise. Il s'agit seulement ici des repas au quotidien, ceux qui se déroulent en famille qui devrait être considérés comme sacrés... Les ondes négatives et la mauvaise humeur conduisent à une mauvaise digestion, qui si elle s'installe, peut mener à certains problèmes de santé.

 

 

7- Le massage :

 

Il est bien et même conseillé de se masser l'abdomen aprés chaque repas, pour la même raison que les principes précédemment cités, favoriser la bonne digestion des aliments. Il est surtout important d'avoir recours à cette pratique si on a eu un repas copieux le soir. Il est conseillé de faire un massage doux et circulaire au niveau de l'estomac, 20 à 40 fois dans le sens horaire des aiguilles d'une montre puis 20 fois dans le sens opposé. Cela stimule et favorise l'endormissement le soir et évite la fatigue du repas du midi, tout en favorisant bien sûr la digestion des aliments.

 

 

8- La marche :

 

Il n'est pas bon de reprendre aussitôt après manger ses activités. Il est nécessaire de prendre une pause digestive comme par exemple faire une promenade qui mobilise l'énergie. Tout comme le massage, cela stimule la digestion à se faire dans le bon sens. 

 

 

9- Le plaisir :

 

S'il n'y a pas de plaisir lorsque nous mangeons, nous ne pouvons pas avoir une bonne diététique. Il est récurent que celle ci soit vécue comme une restriction, une privation où tout écart de conduite peu être strictement sanctionné. Cela ne correspond pas aux principes et à l'esprit de la médecine chinoise. Tout est fait pour apporter du plaisir à l'être humain ainsi que réconcilier la nourriture, les saveurs ainsi que l'esthétique également. 

Quand tous nos sens sont dans de bonnes conditions, les repas deviennent un vrai moment de bien être où la digestion est favorisée.